Annonce

Historique

Historique de l'ENAREF

L'Ecole Nationale des Régies Financières (E.NA.RE.F) de Ouagadougou, Burkina Faso est un établissement public à caractère administratif qui a ouvert ses portes en 1988.

Elle est chargée notamment de : Dispenser une formation professionnelle initiale et continue aux élèves-fonctionnaires et aux fonctionnaires-élèves de l'Administration économique et financière du Burkina Faso et de tout autre Etat qui le souhaite. Organiser à la demande de tous services nationaux ou étrangers intéressés, des stages de formation, de perfectionnement et de recyclage destinés à leurs agents.

Les années 1980
le ministère de l’Economie et des finances avait un centre de formation. C’est ce centre de formation qui a été transformé depuis 1988 en une école nationale de régies Financières.
En1990
Les pays africains particulièrement francophones se sont confrontés aux mesures d’ajustement structurel de l’époque. Et le problème qui se posait était de savoir comment les Etats africains allaient avoir du personnel formé en quantité et en qualité pour encadrer ces reformes économiques et financières.
On peut aussi se souvenir qu’avant 1988, la plupart de nos cadres étaient formés en France pour ce qui concerne les impôts à Clermont-Ferrand en France? ; en ce qui concerne la douane à l’école nationale des douanes en France, etc.

Points de fiertés

Après un quart de siècle d’existence, l’Ecole nationale des régies financières (ENAREF) a eu à injecter dans l’administration burkinabè des milliers de compétences de toutes catégories qui ont su apporter à l’administration, l’amélioration d’une gestion saine. Les grands défis de l’ENAREF pour les prochaines années et aussi l’apport de cette école dans la lutte contre la corruption au Burkina Faso.
Avec nos partenaires extérieurs comme l’INCR d’Abidjan, l’Université Senghor d’Alexandrie, le CERPAMAD, le LINPICO en France, etc., nous maintiendrons le cap de notre engagement avec ces institutions. Nous ambitionnons aussi d’ouvrir de nouvelles filières dès la rentrée prochaine.